Unlind / Publié le 7 Mai 2019 à 10h29

L’année 2019 sera un tournant pour le monde de la publicité aux États-Unis. Pour la 1ère fois, la publicité digitale représentera plus de 50% de parts de marché. Autrement dit : elle dépassera le marché de la publicité à la télé et à la radio.

La publicité digitale représentera 50% de parts de marché en 2019 .

Google, Facebook et Amazon : les rois de la publicité digitale

La nouvelle n’a, en soi, rien de surprenant. Les dernières études montraient que chaque année, la publicité digitale devenait de plus en plus importante. Mais c’est la 1ère fois de l’histoire qu’elle dépasse la publicité traditionnelle (télé, radio, affichage, etc.).

Les analystes de eMarketers estiment en effet que le marché de la publicité digitale aux États-Unis va croître de 19% cette année et atteindre 129,34 milliards de dollars. Cela représenterait 54% du marché de la publicité aux États-Unis.

Les deux leaders du marché sont sans surprise, Google et Facebook, qui représentent à eux deux plus de 50% de la publicité digitale aux États-Unis. Mais paradoxalement, leur part de marché combinée devrait ralentir pour la 1ère fois.

Google, Facebook et Amazon sont les 3 leaders du marché de la publicité digitale aux États-Unis. Crédit : eMarketer.

C’est Amazon qui va sortir son épingle du jeu en 2019 : « Amazon est très avantageux pour les annonceurs et particulièrement les vendeurs de produits de grandes consommations et les acteurs en D2C (Direct-to-consumer)« , explique Monica Peart, directrice des prévisions chez eMarketer. « La plateforme est enrichie de données comportementales des acheteurs et donnent la possibilité d’accéder à des données en temps réel. (…) Avec la plateforme de publicités sponsorisées d’Amazon, les marketeurs ont un accès sans précédent à « l’étagère » même où le consommateur a acheté un bien. »

Une année difficile pour les annuaires et le print

Quant au marché de la publicité traditionnelle ? Il est en baisse. Il représentait 51,4% du marché l’année dernière. En 2019, il atteindra 45,8%. Les annuaires seront les plus lourdement touchés (-19%) ainsi que le print (-18%).

Le marché de la publicité traditionnelle passe sous la barre symbolique des 50% de parts de marché aux États-Unis. Crédit : eMarketer.

Ces chiffres sont ceux du marché américain. Mais ils sont bien souvent annonciateurs d’une tendance qui devrait arriver en France dans les années à venir. Au 1er semestre 2018, la publicité digitale représentait 39,2% du marché publicitaire en France. C’était le seul media en croissance.

Partager

Submit your comment